Accueil > Éco/social

 

Le délégué syndical et les fumées noires

ven 27-06-2014 | 16:48 | Alain Peter

Atef Labben a alerté sur les rejets de l’usine d’incinération de Strasbourg. Ce vendredi, le syndicaliste et les salariés fêtent leur victoire. Jour de gloire pour les salariés de l’usine d’incinération d’ordures ménagères de Strasbourg. Après 82 jours de grève, ils font la fête ce soir dans la salle du Cheval blanc à Bischheim. Pareille issue semblait improbable, le 21 mars, quand 45 ouvriers installent un piquet de grève. Ils pensaient arrêter le travail pendant un mois maximum ; ils y passeront presque (...)

Thierry Lepaon : « Négocier maintenant avec les cheminots »

jeu 12-06-2014 | 16:26 | Alain Peter

En visite dans le Haut-Rhin le jeudi 12 juin, le secrétaire général de la CGT a exigé du gouvernement l’ouverture de négociations sérieuses avec les grévistes et réaffirmé son opposition à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. « La CGT ira au rapport de force en cas de fermeture de Fessenheim, c’est clair. » C’est par cette mise au point devant une vingtaine de salariés que Thierry Lepaon a commencé jeudi matin une visite dans le Haut-Rhin, le jeudi 12 juin. Annoncée par François Hollande (...)

Victoire des grévistes de Sénerval

mer 11-06-2014 | 11:34 | Alain Peter

Lancée le 21 mars, la grève de 41 salariés de l’usine d’incinération des ordures ménagères de Strasbourg s’est achevée par une victoire. Un protocole d’accord a été signé par Atef Labben, délégué CGT, et Bruno Jarriand, du groupe Séché environnement, le mardi 10 juin. La signature a eu lieu en présence du préfet du Bas-Rhin et du président de la Communauté urbaine de Strasbourg, propriétaire de l’usine. Les salariés perdent un mois de revenu, mais obtiennent une prime de redémarrage de l’usine qui représente 1,6 (...)

La Dreal aveugle aux signaux de pollution

lun 28-04-2014 | 16:41 | Alain Peter

L’exploitant de l’usine d’incinération de Strasbourg a profité de la passivité de la Dreal pour masquer l’ampleur des rejets polluants dans l’atmosphère. Plus d’un mois après le début de la grève des salariés de l’usine d’incinération de Strasbourg, les regards se tournent vers la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) : que savait-elle de l’ampleur de la pollution et pourquoi n’a-t-elle pas sonné l’alarme ? Un arrêté signé le 22 avril par le préfet du Bas-Rhin répond (...)

Usine d’incinération de Strasbourg : le préfet du Bas-Rhin charge Sénerval

mer 23-04-2014 | 17:03 | Alain Peter | Photos

Un arrêté pris le 22 avril par le préfet du Bas-Rhin confirme les soupçons émis par les grévistes de l’usine d’incinération de Strasbourg : l’exploitant Sénerval prenait des libertés avec les normes. Sénerval a bien violé les normes de pollution. L’exploitant de l’usine d’incinération des ordures ménagères de Strasbourg a cessé d’enregistrer les données de rejets atmosphériques alors même que les fours restaient en activité. C’est ce qui ressort de l’arrêté pris le 22 avril par le préfet du Bas-Rhin. Alerté par (...)

Les fumées noires de Sénerval

lun 21-04-2014 | 16:51 | Alain Peter | Photos

La confrontation des analyses des fumées de l’usine d’incinération des déchets de Strasbourg fournies par l’exploitant Sénerval et celles des salariés en lutte semble indiquer à l’autorité de contrôle que les rejets polluants dans l’atmosphère s’avèrent plus importants qu’annoncé. Un nuage de soupçons flotte bel et bien au-dessus de l’usine d’incinération de Strasbourg. Comme nous l’indiquions dans un article précédant, alertées par les grévistes de l’usine d’incinération d’ordures ménagères de Strasbourg, le (...)

Un nuage de soupçons flotte sur Strasbourg

lun 21-04-2014 | 16:42 | Alain Peter | Photo

En grève depuis 27 jours, les salariés de l’usine d’incinération de Strasbourg mettent en lumière les failles dans la surveillance publique des émissions de fumées polluantes. Combien de dioxydes et autres produits cancérigènes l’usine d’incinération de Strasbourg laisse-t-elle échapper ? Nul ne le sait exactement : ni l’exploitant, ni les autorités chargées de veiller sur la santé des habitants. Seule certitude, le cœur de l’outil strasbourgeois se dégrade. Le carnet de quart en témoigne : le nombre (...)

Le Crédit mutuel aux abonnés absents

mer 01-02-2012 | 14:36 | Alain Peter

« La banque à qui parler » perd le fil du dialogue. Ses 76000 salariés étaient appelés à la grève pour exprimer leur ras-le-bol devant la dégradation des conditions de travail. L’intersyndicale elle-même n’espérait pas pareille mobilisation. Très remontés contre leur direction, les salariés étaient plus d’un millier devant le siège de la principale fédération du Crédit mutuel, à Strasbourg. Des rassemblements ont eu lieu en même temps dans toute la France. Un événement inédit pour une entreprise en forte (...)

Brocante géante chez GM

mar 09-09-2008 | 15:31 | Alain Peter

Le constructeur automobile américain General Motors souhaite vendre son usine de Strasbourg. 1 260 salariés craignent pour leurs emplois. La pression monte à General Motors (GM) Strasbourg. Hier matin, l’équipe présente dans l’usine a cessé le travail pendent deux heures à l’appel des syndicats. En assemblée générale, un nouvel arrêt de travail de deux heures a été décidé pour l’après-midi et un autre aura lieu mercredi matin, jour où le directeur de l’usine est sommé de venir s’expliquer devant les salariés (...)

Poste : « On vide la mer avec une cuillère »

ven 08-12-2006 | 12:50 | Alain Peter

Livreur chez ColiPoste à Strasbourg, Pierre doit distribuer vingt-trois colis à l’heure. Un objectif impossible à atteindre, sauf à enfreindre les procédures. Un paquet, une adresse, une signature. Et ainsi de suite avec près d’une centaine de colis, de la grosse enveloppe à 100 grammes au grand paquet de 12 kilogrammes. En ce matin de décembre, Pierre (1) livre son lot quotidien de colis dans le sud de l’agglomération de Strasbourg. Employé à l’agence ColiPoste de Geispolsheim, il a commencé son (...)

0 | 10 | 20